Conserver

 

La conservation est obligatoire à la survie de l’œuvre. On distingue :

1 - La conservation préventive : l’objet n’est pas (ou plus dégradé)
mais risque de l’être (à nouveau) à tout moment.

2 - La conservation curative : l’objet est endommagé et il est urgent
d’intervenir pour stopper l’altération.

La restauration n'est pas obligatoire à la survie de l’œuvre mais elle cherche à en améliorer la présentation et en révéler la valeur technique, historique et/ou esthétique. On distingue :

1 - La restauration archéologique : elle privilégie l’authenticité et l’histoire
de l’œuvre en mettant en évidence les parties restaurées. Elle est
particulièrement adaptée aux œuvres très lacunaires.

2 - La restauration muséale : elle propose un compromis entre respect de
l’objet et de son histoire (en laissant des traces de son état avant
intervention) et aspect esthétique (en masquant ce qui heurte le plus
le regard).

3 - La restauration illusionniste : on privilégie la valeur décorative
de l’œuvre en maquillant toutes les altérations sur toutes les faces.
Elle est préconisée quand la restauration reste localisée par rapport
à l’ensemble de l’objet.

Atelier Passé Recomposé - 30, rue Paul Verlaine 33000 Bordeaux - 05 56 79 33 10
site réalisé par l'Atelier pour Isabelle Ducassou